lundi 1 juin 2020

Pentecôte. La procession du Saint-Esprit.

 Penbtecôte 1. La procession du Saint-Esprit. Private collection of the Blanchisserie  JCM. Painter late Thierry Gruas.  All rights reserved.


(ENG) Acrylic on canvas 60x60. Rare. 
The procession of the Holy Spirit. Universal alliance in time and space.
Possible interpretation this Pentecote weekend of this rare pink painting. Do you see the pink bird? Is HE the Gruas Dove?

From supernatural Revelation, speak and hear it. The Resurrection, Ascension and Pentecost flow in a single moment of recovery by the Son of divine privileges, which is then transmitted through the Spirit to the community of believers. The Holy Spirit, third person of the Trinity, the Holy Family, is difference and meaning.


"The Holy Spirit as proceeding not from two principles, but from the Father and the Son, tamquam ab uno principio goes back explicitly to Saint Augustine. His formulation:" The Father and the Son are one principle of the Holy Spirit and not two principles, "leaves no obscurity."


Descent of the Holy Spirit on the apostles, the presence of the Holy Spirit. Gruas' pink dove is the outpouring of the Holy Spirit. To console us, Pentecost celebrates the coming of the Holy Spirit. If Gruas' body has not been since his  Celestial Ascent of Mont d'Arbois, his spirit remains. Forever. Ad vitam æternam. His souls of liberated colors bear witness to this.


The Holy Spirit designated under the species of signifiance, that no image, even that of a pink pigeon, could, can and cannot freeze in any signified, manifests the difference evoked by the signifier Resurrection.


 Pentecôte 3. Private collection of the Blanchisserie
 JCM. Painter late Thierry Gruas.
All rights reserved.
The Spirit, elusive like the wind which we do not know where it comes from or where it is going, refers to the difference and the Otherness of each one. Yes, with the irruption of the Spirit, breathes the expression of difference, a new Law is given.

With the advent of the Spirit, Revelation comes to an end: the recording of a difference. After the division of the tongues of fire, the event of Pentecost is translated into the form of speech. Each present expresses his difference and this difference is heard by different subjects.
The notion of supernatural Revelation is introduced the category of language establishing differences and sparing the places from which a relationship is possible.

The necessity of having to recognize oneself in a speech prevents the subject from identifying himself absolutely with his ways of being and creates in him, according to Ortigues, "the movement of an inner difference".

Pentecôte 2.  Private collection of the Blanchisserie
 JCM. Painter late Thierry Gruas.
All rights reserved.
Revelation, this is symbolically conceived in that it is made between the body and the word, then between God and man, and finally between the Father and the Son, a third term, an unpronounceable difference resulting from the effects of language.

So much so, since the Holy Spirit is only the third term in relation to the Father and the Son, it can designate the presence of the mother, whose stake is crucial in the relationship of the Father and the Son. The feminine position of the Holy Spirit in the Trinity is therefore plausible (the Hebrew term ruah, designating the Spirit, is feminine), the city has been defended by Gnostic currents. This feminine position is still indirectly present in the dialectic of Father-Son relationships on the one hand and Church-Mary-Holy Spirit on the other.

When Jesus died, the graves were opened and the saints were freed and when the Spirit appeared, the veil of the Temple was torn. There remained for the eye the only gaping of the Holy of Holies, emptied of its content. Outside the city, opposite, on a hill, another opening indicated to the passerby the trace of an end and a beginning.

(Appropriate source of morning inspiration: Roland Sublon. Psychoanalyst. Time of death.)


For a work to be considered as a work of Art by the community, a work of Art is necessarily first of all a framework for speaking, a discourse, very meticulously structured, matured with lived knowledge, written by a sharp intelligence of preacher , which is first of all the work of art in itself. The framed painting is only the testimony of his interpreted revelation which will then be recognized by the community as such. 

The category of language establishing differences and sparing places in the pyramid of Art. The one who received the Holy Spirit in the art of mastering language is the best painter magician who will make you out of any black soap box a masterpiece of colors applauded for centuries by the living alternating, recognizing the genius "everythingisArt".

 Good Pentecote weekend, admire the admirable pink Holy Spirit of late Gruas with your own imagination. 1965-2017.

 Pentecôte. Private collection of the Blanchisserie
 JCM. Painter late Thierry Gruas.
All rights reserved.
(FR) Acrylique sur toile 60x60. T.G Rare. La procession du Saint-Esprit. Alliance universelle dans le temps et dans l’espace.
Interprétation possible ce weekend de Pentecôte de ce tableau rose rare. Voyez-vous l'oiseau rose? Est-IL la Colombe de Gruas?
De la Révélation surnaturelle, naissent le parler et l’entendre. La Résurrection, l’Ascension et la Pentecôte s'écoulent en un seul moment de récupération par le Fils des privilèges divins, transmis ensuite par l’intermédiaire de l’Esprit à la communauté des croyants. L’Esprit Saint, troisième personne de la Trinité, la sainte Famille, est la différence et la signifiance. 


"Le Saint Esprit comme procédant non pas de deux principes, mais du Père et du Fils, tamquam ab uno principio remonte explicitement à saint Augustin. Sa formulation : « Le Père et le Fils sont un seul principe du Saint-Esprit et non pas deux principes », ne laisse aucune obscurité."   


Descente du Saint Esprit sur les apôtres, la présence de l’Esprit Saint. La colombe rose de Gruas est l'effusion du Saint-Esprit. Pour nous consoler, la Pentecôte célèbre la venue du Saint-Esprit. Si le corps de Gruas n'est plus depuis son Ascension céleste du Mont d'Arbois, son esprit demeure. Pour toujours. Ad vitam æternam. Ses âmes de couleurs libérées en témoignent.
L’Esprit Saint désigné sous les espèces de la signifiance, qu’aucune image, fût-ce celle d’un pigeon rose, n’a pu, ne peut et ne pourra figer en quelque signifié, manifeste la différence évoquée par le signifiant Résurrection. 


L’Esprit, insaisissable comme le vent dont on ne sait ni d’où il vient, ni où il va, renvoie à la différence et à l’Altérité de tout un chacun. Oui, avec l’irruption de l’Esprit, souffle l'expression de la différence, une nouvelle Loi est donnée. Avec l’avènement de l’Esprit, la Révélation aboutit à sa fin : l’inscription d’une différence. Après la division des langues de feu, l’événement de la Pentecôte est traduit sous les espèces du parler. Chacun des présents exprime sa différence et cette différence est entendue par des sujets différents.
La notion de Révélation surnaturelle est introduite la catégorie du langage instaurant les différences et ménageant les places à partir desquelles une relation est possible.


La nécessité d’avoir à se reconnaître dans une parole, interdit au sujet de s’identifier absolument à ses manières d’être et crée en lui, selon Ortigues, « le mouvement d’une différence intérieure ».


La Révélation, celle-ci est conçue symboliquement dans la mesure où est ménagé entre le corps et la parole, puis entre Dieu et l’homme, et finalement entre le Père et le Fils, un troisième terme, une différence imprononçable résultant des effets du langage.


Si bien que, dans la mesure où l’Esprit Saint n’est que troisième terme par rapport au Père et au Fils, il peut désigner la présence de la mère, dont l’enjeu est capital dans la relation du Père et du Fils. La position féminine du Saint-Esprit dans la Trinité est donc plausible (le terme hébreu ruah, désignant l’Esprit, est féminin), tille a été défendue par les courants gnostiques. Cette position féminine est encore indirectement présente dans la dialectique des rapports Père-Fils d’une part et Eglise-Marie-Esprit Saint d’autre part.

 Pentecôte 3. Private collection of the Blanchisserie
 JCM. Painter late Thierry Gruas.
All rights reserved.

Quand Jésus mourut, les sépulcres s’ouvrirent et les saints s’en libérèrent et quand l’Esprit se manifesta, le voile du Temple se déchira. Il restait pour le regard la seule béance du Saint des Saints, vidé de son contenu. Hors la ville, en face, sur une colline, une autre ouverture indiquait au passant la trace d’une fin et d’un commencement. 

(Source d'inspiration matinale appropriée: Roland Sublon. Psychanalyste. Le temps de la mort.) 


Pour qu'une œuvre soit considérée comme œuvre d'art par la communauté, une œuvre d'art est nécessairement d'abord un cadre instruit de parler, un discours, très minutieusement structuré, mûri d'un savoir vécu, écrit par une intelligence affutée de prêcheur, qui est d'abord l’œuvre d'art en elle-même. Le tableau encadré n'est que le témoignage de sa révélation interprétée qui sera alors reconnue par la communauté comme tel. La catégorie du langage instaurant les différences et ménageant les places dans la pyramide de l'Art. Celui qui a reçu le Saint Esprit dans  l'art de maîtriser le langage est le meilleur peintre magicien qui vous fera d'une quelconque boite à savon noir un chef d’œuvre de couleurs applaudies  pour des siècles par les vivants s'alternant, reconnaissant le génie Tout-est-Art. 


Bon weekend de Pentecôte, admirez l'admirable Saint-Esprit rose de feu Gruas avec votre imagination autre. 1965-2017.

Late THIERRY GRUAS in front of the WHITE wall (1962 - 2017).

"Late THIERRY GRUAS in front of the WHITE wall (1962 - 2017)." Page created on February 18, 202
Acrylique sur toile 40x40. Late Thierry Gruas 1962-2017. Personal note: "APOCALYPSE SNOW. The black body slips for eternity. At first glance, it is a seemingly harmless work, but probably a masterpiece to decipher the premonition of snow and the final avalanche in the works of Thierry Gruas. Back to childhood ?, painted precipice and not snow field ..., snow face of the black man, black skis, position of eternal speed, gray and black loaded sky..." 

Personal note 2: "Late THIERRY GRUAS in front of the WHITE wall (1962 - 2017)." Page créée le 18 février 2020.

Annotation personnelle: "APOCALYPSE NEIGE. Le corps noir glisse pour l'éternité. - Il s'agit au premier coup d’œil d'une œuvre d'apparence anodine, mais probablement d'une pièce maitresse pour déchiffrer la prémonition de la neige et de l'avalanche finale dans les œuvres de Thierry Gruas. Retour à l'enfance?, précipice peint et non pas champ de neige... , visage de neige du bonhomme noir, skis noirs, position de vitesse éternelle,  ciel chargé gris et noir."

Annotation personnelle 2: "FEU THIERRY GRUAS devant le mur BLANC (1962-2017)." 

  Collection privée de la Blanchisserie JCM. Peintre feu Thierry Gruas. "Tous droits réservés." Private collection of the Blanchisserie JCM. Painter late Thierry Gruas. "All rights reserved."

Souvenir see also page: "Late THIERRY GRUAS in front of the red wall (2005 - 2007)."

Souvenir se référer page: "Feu THIERRY GRUAS devant le mur rouge (2005 - 2007)."

 ***

 
Aller à la PAGE PRINCIPALE: Création officielle de la "Collection Privée de la Blanchisserie" - JCM "Lettre ouverte à mes adoptés des couleurs. Plan large éclairant ma découverte de la cathédrale de la couleur de feu Gruas. ESSAI - rapport pour clarifier ce qui se passe, pour réaliser la métempsycose des âmes colorées de feu Gruas. Appel immédiat au grand mécénat, Experts, grands marchands d'art contemporain, aide nationale, voire mécénat international LA PAGE PRINCIPALE POUR TENTER DE COMPRENDRE LA DÉCOUVERTE cliquez sur.